(English) Ortzaï

ORTZAI est un centre de théâtre, fondé par l’acteur Iker Ortiz de Zarate et basé à Vitoria Gasteiz (Pays Basque, Espagne).

L’un des domaines spécifiques d’ORTZAI est la FORMATION. La Neumokinesia est la technique de base utilisée par ORTZAI pour former les acteurs, les danseurs et les musiciens, développée par ORTZAI et ayant démontré son aptitude à former des artistes de scène. Cette méthode a attiré l’attention de prestigieuses institutions internationales d’art et de culture ainsi que l’attention des professionnels de la santé comme un outil pour développer la conscience de soi et le bien-être intérieur.

ORTZAI a créé sa propre companie, connue pour ses préoccupations concernant les valeurs telles que l’égalité des genres, l’éducation pour la paix, les soins de l’environnement et l’intégration sociale. Son activité comprend l’organisation de différents ateliers internationaux par des enseignants étrangers (John Strasberg, Amy Werba, Deborah Berman, Luis Blat, Andrea Puglisi, Tomaso Tellung …).

La diffusion européenne / internationale du travail artistique et éducatif comme moyen d’échange d’expériences et de points de vue enrichissant les étudiants est l’une des principales préoccupations d’ORTZAI.

ORTZAI organise trois saisons théâtrales annuelles (« Théâtre d’hiver pour toute la famille », « Théâtre sacré » et « Les Classiques du Bailey »), toujours selon les valeurs ci-dessus ainsi que sur des aspects politiques (mémoire, acceptation et réconciliation). ORTZAI a collaboré avec / a travaillé pour des institutions telles que le Parlement Basque, l’Orchestre Symphonique Basque, la Cathédrale Santa María …

ART ET VIOLENCE

En 2011, avant que le groupe terroriste ETA n’annonce la fin de ses actions violentes, ORTZAI a mis en scène la pièce « ¿Y ahora? Alors maintenant? ». La pièce est un grand succès au Pays basque et à l’étranger (elle a été emmenée à New York par l’Institut Cervantes et l’Université de New York, à La Havane par Casa Gaia et l’Ambassade d’Espagne à Cuba, à Venise par l’Université Ca’Foscari…). La pièce était la première à avoir mis en scène le sujet de la réconciliation après avoir subi les conséquences du terrorisme, plaçant l’intrigue au Pays Basque, de nos jours.

ART ET CRISE

En 2013, ORTZAI mettait en scène la pièce «Job, répétition de crise». Le théâtre de crise Sifnos approchait de la crise mondiale, représentée à Sifnos (Grèce), coordonnée par La Transplanisphère et l’Université du Panthéon. « Esposti a tutto » de Tomaso Thellung de Courtelary a été mis en scène par ORTZAI en 2014.

ART ET IDENTITÉ

One Land Many Faces est un autre projet européen auquel ORTZAI a participé en tant qu’associé, centré sur le thème de l’identité européenne ; comment il peut être construit quand tant d’identités coexistent sur le continent. Travaillant également sur ce sujet d’identité, ORTZAI a collaboré avec l’artiste américaine Annita Glesta dans son projet « Gernika ».

LE CONTEXTE SOCIAL D’ORTZAI

Vitoria Gasteiz, est une petite ville, aujourd’hui capitale du Pays Basque. La petite ville de 50.000 habitants a été soudainement agrandie pour recevoir des milliers d’immigrants venus d’autres régions d’Espagne dans les années 60 et, encore une fois, récemment, pour recevoir une grande quantité d’immigrants d’autres pays. Dans une ville moyenne du Pays basque, où l’identité est une préoccupation majeure qui affecte la politique et la coexistence, le nouvel équilibre entre les locaux, les immigrés déjà naturalisés (arrivés dans les années 60) et ceux récemment arrivés est un grand défi. Ce défi se reflète dans les productions ORTZAI (productions étudiantes et professionnelles) qui mettent en scène de grands classiques européens (Anouilh, Beaumarchais, Voltaire, Giraudoux, Wilde, Sade, Shakespeare …), en essayant de renforcer le lien entre Vitoria Gasteiz, creuset local des cultures et le creuset européen des cultures.
La compagnie questionne le conflit politique basque à l’Europe d’aujourd’hui et de demain à travers la période actuelle particulièrement délicate.